• Directeur général, Dean, Education, Business school, Leadership, Management, Innovation, Keynote Speaker / conférencier

Contact

Situation professionnelle

En poste
Ouvert aux opportunités

Présentation

Diplômé de l’ESSEC, docteur en psychologie, docteur en philosophie, et titulaire d’une habilitation à diriger des recherches (HDR) en sciences de gestion.

Directeur général de Grenoble Ecole de Management (GEM*).
Élu en juin 2017 Vice-président de la Conférence des Grandes Écoles (CGE) ; élu en mai 2014, et réélu en mai 2016, Président du Chapitre des grandes écoles de management.

Directeur de la Pédagogie (2001-2012), Directeur de la Recherche (2001-2011) ; Doyen du Corps Professoral (2000-2009) ; Directeur de la Doctoral School (2006-2011) (programmes DBA et PhD) ; Directeur adjoint de GEM (2004-2012), Loïck Roche a commencé sa carrière comme consultant puis dirigeant d’un cabinet conseil.

Spécialiste du management, du leadership, du bien-être des personnes et de la performance des organisations. À l’origine en France, avec John Sadowsky, du concept de Slow Management, et du lien entre storytelling et leadership authentique, auteur ou coauteur d’une trentaine d’ouvrages et essais, il est le créateur de La Théorie du Lotissement (ouvrage publié aux PUG, 2016).

* GEM a été créée en 1984 sur un positionnement unique : management technologique, innovation, entrepreneuriat (MTIE).
Notre mission : accompagner la performance des entreprises.
Notre vision : faire plus que de la formation et de la recherche. Devenir une des business schools les plus influentes en Europe, avoir un impact sur le monde de l'enseignement en sciences de gestion, sur les entreprises et sur la société.
Une stratégie d'alliances : devenir une marque de référence en MTIE et réussir à passer d'une "Business School" à une "School for Business for Society".
Notre ambition la plus haute : contribuer au bien-être de la société et donc à son progrès.

GEM est accréditée AACSB, EQUIS, AMBA ; budget 2016 : 60 M€ ; nombre d'étudiants (formations initiales et Executive Education) : 8500 ; nombre de collaborateurs : 450 ; nombre d'intervenants : 900 ; nombre d'heures d'enseignement par an : 55000.

Loick Roche is currently Dean & Director General of Grenoble Ecole de Management (Grenoble Business School) - accredited EQUIS, AACSB, AMBA. This French Graduate Business School has over 8500 students and offers programs ranging from Masters’ Degrees (MSc, MIB, MBA) to DBA and PhD – notably in the fields of management technology, innovation and entrepreneurship.

Graduate of ESSEC Business School, he holds a Ph.D. in Psychology, a Ph.D. in Philosophy and a post-doctorate degree (HDR – Accreditation to supervise Research) in Management Sciences. He began his career as a Consultant in HR and Organizations in 1988.

In 1990, he founded a consulting firm in Organizations and Management.

In 1995, he joins Grenoble Ecole de Management as a research faculty member. Since 1995, he also held the positions of Management and Technology Department Manager (1996 -2000); Faculty Dean (2001 - 2009); Associate Dean for Academics, Research and Faculty (2002 - 2012); Associate Director (2004 - 2012); Director of the Doctoral School (2006 - 2011); Vice-Dean (2011 - 2012). Since the 1st July 2012, he is Dean and Director of Grenoble Ecole de Management. He was elected in May 2014 and reelected in May 2016 President of the group of the French business schools.

Expert in leadership and management, well-being at work, performance of businesses. He is author or co-author of over thirty books.

Formations

Docteur en Philosophie - PhD in Philosophy

Université Grenoble 2 - Grenoble 2 University
Octobre 2004
Modules, options, contenu des cours
  • Titre de la thèse

    INTRODUCTION A LA QUESTION DE LA VOLONTE
    APPROCHE PHILOSOPHIQUE ET ANALYTIQUE DE L’ACTION

    Résumé

    L’objet de cette thèse, Introduction à la question de la Volonté, est de nous situer en amont du concept de Volonté et de son sens commun qui veut que l’Action soit réductible au mouvement (physique) et troisième terme après le Désir et la Volonté. Par une approche philosophique et analytique, il s’agit de montrer que l’Action est Pensée et de comprendre pourquoi — dans la chaîne des trois nœuds et anneaux, Désir, Volonté, Action — la Volonté peut être définie à la fois comme première (dans un mode particulier dont nous montrons qu’il caractérise un renoncement que nous appelons Antivolonté) et comme la dynamique de la chaîne : Volonté, Action et Désir.

    L’analyse porte sur ce que veut dire être Sujet (1), sur ce que veut dire l’Autre pour le Sujet (2), sur ce que veut dire la relation du Sujet à l’Autre (3). Nous montrons que c’est dans la continuité et la discontinuité du Sujet à être, là où le Sujet n’est plus, et par la médiation de l’Autre que le Sujet s’invente, que s’élabore, pour le Sujet, le Désir véritable, comme le fait de devenir ce qu’il Est. Ce renoncement du Sujet à être pour devenir son Être caractérise ce mode particulier de la Volonté qu’est l’Antivolonté.

    Comme l’ « être » du Sujet ne tient que s’il y a continuité ; l’ « être à l’Être » du Sujet — dans une dynamique Territorialisation, Déterritorialisation, Résistance, Reterritorialisation — ne tient que s’il y a discontinuité. La Volonté parce qu’elle peut être dite construite sur le renoncement du Sujet à être pour devenir son Être (Antivolonté), permet cette dynamique et rend donc possible l’Action. Cette Action n’est visible qu’après-coup, dans son repliement sur le « déjà-fait ». La pensée qui en résulte est la marque du Désir véritable pour le Sujet : devenir ce qu’il Est. La Volonté peut dès lors être définie comme l’advenir du Sujet à son Être, ce Grand-Autre à lui-même ; i.e. comme la capacité du Sujet à accéder à sa propre puissance.

    Mots-clés

    Volonté ; Antivolonté ; Action ; Désir véritable ; Pensée ; Sujet ; Discontinuité ; Continuité ; Autre ; Grand-Autre ; Puissance ; Territorialisation ; Déterritorialisation ; Résistance : Reterritorialisation